œuvre


œuvre

œuvre [ ɶvr ] n. f. et m.
• 1250; uevre, œvre, ovreXIIe; lat. opera
I N. f.
1Activité, travail (dans des expr.). — À L'ŒUVRE. Être à l'œuvre : être au travail. ⇒ travailler. « Je vous verrai à l'œuvre » (Romains). Se mettre à l'œuvre. — D'ŒUVRE. Bois d'œuvre, destiné à être travaillé (opposé à bois de chauffage). Main-d'œuvre (voir ce mot). Maître d'œuvre : vieilli chef d'atelier; mod. personne (physique ou morale) responsable de l'exécution des travaux; fig. personne qui dirige un travail intellectuel.
Loc. verb. METTRE EN ŒUVRE : employer en vue d'une application pratique (des matériaux). — Par ext. Combiner, employer de façon ordonnée. Mettre en œuvre certains moyens. recourir (à), user (de). « Tout mettre en œuvre pour éviter la guerre » (Martin du Gard). Exploiter, mettre en pratique. « La science enrichit celui qui met en œuvre, non le véritable inventeur » (Renan). Spécialt Mettre en valeur, faire valoir. « Certains défauts qui, bien mis en œuvre, brillent plus que la vertu même » (La Rochefoucauld). valeur (mettre en).Mise en œuvre : action de mettre en œuvre; emploi d'éléments, mise en pratique.
Anciennt Exécuteur des hautes, des basses œuvres.
2Plur. ou loc. Action humaine, jugée au regard de la loi religieuse ou morale. 1. acte, 1. action. Chacun sera jugé selon ses œuvres. Faire œuvre pie, méritoire. L'œuvre de chair. Renoncer à Satan, à ses pompes et à ses œuvres.
Spécialt Bonnes œuvres : les actions charitables que l'on fait, pour soulager les pauvres ou pour des fondations pieuses ou charitables. — Par ext. Œuvre de bienfaisance, ou absolt œuvre : organisation ordinairement due à l'initiative privée et ayant pour but de faire du bien à titre non lucratif. Collecte au profit d'une œuvre.
3Ensemble d'actions et d'opérations effectuées par un agent, réservées à un agent. « C'est à l'intelligence d'achever l'œuvre de l'intuition » (R. Rolland). Faire son œuvre : agir, opérer. Quand le médecin arriva, la mort avait déjà fait son œuvre. La satisfaction de l'œuvre accomplie. Littér. Faire œuvre d'ami : agir, se conduire en ami. Cour. Faire œuvre utile.
4Résultat sensible (être, objet, système) d'une action ou d'une série d'actions orientées vers une fin; ce qui existe du fait d'une création, d'une production. « Les œuvres des humains sont fragiles comme eux » (Voltaire). « Une machine sans âme qui accomplirait les œuvres d'un homme » (Renan) . L'œuvre d'un savant, d'un homme d'État, ce qu'ils ont accompli durant leur vie et qui leur survit. Être le fils (5o) de ses œuvres. « Faire œuvre durable c'est là mon ambition » (A. Gide). « À chacun selon sa capacité; à chaque capacité selon ses œuvres », formule des saint-simoniens. — Être l'œuvre de... : être fait par..., être dû à l'action de... « Il y a de grandes choses qui ne sont pas l'œuvre d'un homme, mais d'un peuple » (Hugo). C'est mon œuvre. « Une belle gravure est une œuvre de patience et d'amour » (Gautier).
5Spécialt Ensemble organisé de signes et de matériaux propres à un art, mis en forme par l'esprit créateur; production littéraire ou artistique. ouvrage. Composer une œuvre littéraire ( 1. écrit, 1. livre) , musicale, picturale ( tableau) . L'auteur d'une œuvre. C'est son œuvre capitale, maîtresse. chef-d'œuvre. Une œuvre de jeunesse, mineure.
Spécialt Œuvre littéraire. Les œuvres complètes d'un auteur. Œuvres choisies. 1. page. L'œuvre d'un écrivain, d'un artiste, l'ensemble de ses différentes œuvres, considéré dans sa suite, son unité et son influence (cf. aussi II, 3o). « L'auteur, dans son œuvre, doit être présent partout, et visible nulle part » (Flaubert). Une œuvre imposante. monument. Hugo, sa vie, son œuvre.
(mil. XIXe) ŒUVRE D'ART : œuvre qui manifeste la volonté esthétique d'un artiste, qui donne le sentiment de la valeur artistique (beauté, perfection...). « La condition génératrice des œuvres d'art, [...] l'amour exclusif du Beau » (Baudelaire).
6Mar. (au plur.) ŒUVRES VIVES d'un navire : la partie de la coque qui est au-dessous de la ligne de flottaison. ⇒ carène. Œuvres mortes : la partie émergée. ⇒ accastillage. Fig. Nation atteinte, frappée dans ses œuvres vives, dans une partie vitale, dans ses ressources essentielles.
II N. m.
1Vx Œuvre (I). « Sans cela toute fable est un œuvre imparfait » (La Fontaine).
2Archit. L'œuvre, les œuvres : l'ensemble de la bâtisse. Cour. LE GROS ŒUVRE : les fondations, les murs et la toiture d'un bâtiment. Le second œuvre : ouvrages d'achèvement d'une construction. Techn. Une pièce dans œuvre, ménagée dans le corps du bâtiment; hors œuvre, hors d'œuvre : hors du corps du bâtiment, en saillie ( hors-d'œuvre) . — Reprendre un mur en sous-œuvre. sous-œuvre (en).Loc. cour. Être à pied d'œuvre, sur le lieu du travail, prêt à agir.
3Littér. Ensemble des œuvres d'un artiste, particulièrement d'un peintre ou d'un graveur. L'œuvre gravé de Rembrandt. « L'œuvre entier de Beethoven » (R. Rolland).
4Alchim. LE GRAND ŒUVRE : la transmutation des métaux en or, la recherche de la pierre philosophale. L'œuvre au noir : le premier stade du grand œuvre consistant en la dissociation de la matière.

œuvre nom féminin (latin opera) Travail, tâche, action effectués par un agent quelconque : Une œuvre de longue haleine. Objet, système, etc., résultant d'un travail, d'une action : Ce tabouret est l'œuvre d'un artisan. Production de l'esprit, du talent ; écrit, tableau, morceau de musique, etc., ou ensemble des productions d'un écrivain, d'un artiste : Les œuvres de Bach. Une œuvre d'art. Une thèse sur l'œuvre de Rimbaud. Organisation à but religieux, moral, social, philanthropique : Faire un don à une œuvre.œuvre (citations) nom féminin (latin opera) Émile Chartier, dit Alain Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951 En toute œuvre d'art, la pensée sort de l'œuvre, et jamais une œuvre ne sort d'une pensée. La Visite au musicien, les Arts et les Dieux Gallimard Antonin Artaud Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948 Là où d'autres proposent des œuvres, je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit. L'Ombilic des limbes Gallimard Maurice Barrès Charmes, Vosges, 1862-Neuilly-sur-Seine 1923 Une œuvre d'art, c'est le moyen d'une âme. Mes cahiers Plon Roland Barthes Cherbourg 1915-Paris 1980 Il n'y a pas de grande œuvre qui soit dogmatique. Mythologies Le Seuil Édouard Joachim, dit Tristan Corbière domaine de Coat Congar, près de Morlaix, 1845-Morlaix 1875 Fais de toi ton œuvre posthume. Ça Michel Deguy Paris 1930 La vérité que cherche l'œuvre d'art, c'est la vérité universelle de ce qui est singulier. Fragment du cadastre Gallimard Georges Duhamel Paris 1884-Valmondois, Val-d'Oise, 1966 Académie française, 1935 Miracle n'est pas œuvre. Le Notaire du Havre Mercure de France Eugène Grindel, dit Paul Eluard Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952 On a le monde derrière soi et devant soi. L'œuvre accomplie est œuvre à faire, car, le temps de se retourner, elle a changé. Picasso bon maître de la liberté, IX Cahiers de la poésie nouvelle Théophile Gautier Tarbes 1811-Neuilly 1872 Oui, l'œuvre sort plus belle D'une forme au travail Rebelle, Vers, marbre, onyx, émail. Émaux et camées André Gide Paris 1869-Paris 1951 L'œuvre d'art, c'est une idée qu'on exagère. Journal Gallimard Louis Poirier, dit Julien Gracq Saint-Florent-le-Vieil, Maine-et-Loire, 1910 Quand on légifère dans la littérature, il faut avoir au moins la courtoisie et la prudence de dire aux œuvres « Après vous… » Lettrines José Corti José Maria de Heredia La Fortuna, près de Santiago de Cuba, 1842-château de Bourdonné, près de Houdan, 1905 Académie française, 1894 Pour l'artiste scrupuleux, l'œuvre réalisée, quelle qu'en puisse être la valeur, n'est jamais que la scorie de son rêve. Notice sur le sculpteur Ernest Christophe, in les Lettres et les Arts (1886) Eugène Ionesco Slatina 1912-Paris 1994 L'œuvre d'art n'est pas le reflet, l'image du monde ; mais elle est à l'image du monde. Notes et Contre-notes Gallimard Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 À l'œuvre, on connaît l'artisan. Fables, le Frelon et les Mouches à miel Valery Larbaud Vichy 1881-Vichy 1957 Toute grande œuvre d'art est le fruit d'une humilité profonde. Le Cœur de l'Angleterre Gallimard Stéphane Mallarmé Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898 […] Tout hasard doit être banni de l'œuvre moderne et n'y peut être que feint. Les Poèmes d'Edgar Poe, Scolies André Malraux Paris 1901-Créteil 1976 L'œuvre surgit dans son temps et de son temps, mais elle devient œuvre d'art par ce qui lui échappe. La Métamorphose des dieux Gallimard André Malraux Paris 1901-Créteil 1976 Ce n'est pas la passion qui détruit l'œuvre d'art, c'est la volonté de prouver. Le Temps du mépris Gallimard André Malraux Paris 1901-Créteil 1976 Toute œuvre d'art survivante est amputée, et d'abord de son temps. Les Voix du silence Gallimard Roger Martin du Gard Neuilly-sur-Seine, 1881-Sérigny, Orne, 1958 Ce qui vieillit une œuvre, ce qui la démonétise, ce que la postérité laisse tomber, c'est justement ce à quoi l'auteur attachait le plus de prix. Correspondance avec A. Gide Gallimard Roger Martin du Gard Neuilly-sur-Seine, 1881-Sérigny, Orne, 1958 Mourir en laissant une œuvre, ce n'est plus mourir autant. Journal de guerre Gallimard François Mauriac Bordeaux 1885-Paris 1970 Académie française, 1933 Une œuvre sincère ne saurait être plus condamnable qu'un cri. Tout drame inventé reflète un drame qui ne s'invente pas. Journal Grasset Gaétan Picon Bordeaux 1915-Paris 1976 La naissance d'une œuvre n'est pas la prise de conscience d'une expérience : elle est la rencontre d'une voix. L'Usage de la lecture Mercure de France Marcel Proust Paris 1871-Paris 1922 Une œuvre où il y a des théories est comme un objet sur lequel on laisse la marque du prix. À la recherche du temps perdu, le Temps retrouvé Gallimard Paul Valéry Sète 1871-Paris 1945 Une œuvre dure en tant qu'elle est capable de paraître tout autre que son auteur l'avait faite. Littérature Gallimard Émile Zola Paris 1840-Paris 1902 Une œuvre d'art est un coin de la création vu à travers un tempérament. Mes haines Faure Aristote Stagire 384-Chalcis 322 avant J.-C. Or l'art, c'est l'idée de l'œuvre, l'idée qui existe sans matière. Des parties des animaux, I, 1 (traduction J.M. Le Blond) Miguel de Cervantès, en espagnol Miguel de Cervantes Saavedra Alcalá de Henares 1547-Madrid 1616 On est toujours fils de ses œuvres. Cada uno es hijo de sus obras. Don Quichotte, I, 4 James Joyce Rathgar, Dublin, 1882-Zurich 1941 Ce qui importe par-dessus tout dans une œuvre d'art, c'est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir. The supreme question about a work of art is out of how deep a life does it spring. Ulysses Gotthold Ephraim Lessing Kamenz, Saxe, 1729-Brunswick 1781 On ne fait vraiment l'éloge d'un artiste que quand on parle assez de son œuvre pour oublier de louer sa personne. Man lobt den Künstler dann erst recht wenn man über sein Werk sein Lob vergißt. Emilia Galotti Arthur Schopenhauer Dantzig 1788-Francfort-sur-le-Main 1860 En face d'une œuvre d'art, il importe de se taire comme en présence d'un prince : attendre de savoir s'il faut parler et ce qu'il faut dire, et ne jamais prendre la parole le premier. Faute de quoi, on risquerait fort de n'entendre que sa propre voix. Vor ein Bild hat jeder sich hinzustellen wie vor einen Fürsten, abwartend ob und was es zu ihm sprechen werde ; und, wie jenen, auch dieses nicht selbst anzureden : denn da würde er nur sich selbst vernehmen. Le Monde comme volonté et représentationœuvre (difficultés) nom féminin (latin opera) Genre Ne pas confondre œuvre n.f. et œuvre n.m. 1. Œuvre n.f. = travail ; production, réalisation ; production artistique ou littéraire ; ensemble des réalisations d'un écrivain ou d'un artiste. Se mettre à l'œuvre ; une œuvre collective ; une œuvre romanesque (= un roman) ; Hugo a produit une œuvre poétique considérable ; les œuvres complètes de Voltaire. Courant dans tous les registres. 2. Œuvre n.m. = ensemble de ce qu'un artiste a produit, notamment de ce qu'il a produit au moyen d'une technique particulière. L'œuvre gravé de Salvador Dalí. Registre soutenu ou didactique (textes sur l'histoire de l'art, critiques d'art, etc.). Le gros œuvre = les fondations, les murs et les planchers d'un bâtiment. Le grand œuvre = la fabrication de la pierre philosophale, en alchimie. Orthographe Avec un trait d'union : un chef-d'œuvre (plur. des chefs-d'œuvre) ; de la main-d'œuvre (plur. des mains-d'œuvre) ; un hors-d'œuvre (invariable). ● œuvre (expressions) nom féminin (latin opera) À l'œuvre, au travail, en action : Se mettre à l'œuvre. Être grosse des œuvres de quelqu'un, être enceinte du fait de quelqu'un. Être l'œuvre de quelqu'un, de quelque chose, être dû à cette personne, à cette chose : Ces moisissures sont l'œuvre de l'humidité. Faire œuvre de, se conduire en : Faire œuvre d'homme de goût. Vieux. Faire œuvre de ses dix doigts, travailler, ne pas rester inactif. Faire son œuvre, exercer son action destructrice, en parlant du temps, de la maladie, de la mort. Mettre en œuvre quelque chose, l'employer, ordonner des éléments en vue de leur utilisation. Mise en œuvre, commencement de réalisation, action de mettre en œuvre. ● œuvre (homonymes) nom féminin (latin opera) oeuvre nom masculinœuvre (synonymes) nom féminin (latin opera) Travail, tâche, action effectués par un agent quelconque
Synonymes :
- tâche
œuvre nom masculin Ensemble des ouvrages d'un artiste, surtout s'agissant d'une technique particulière : L'œuvre peint de Pissarro ne doit pas faire oublier son œuvre gravé.œuvre (citations) nom masculin Ernest Renan Tréguier 1823-Paris 1892 Le grand œuvre s'accomplira par la science, non par la démocratie. Dialogues et fragments philosophiques, III, Rêves Lévyœuvre (difficultés) nom masculin Genre Ne pas confondre œuvre n.f. et œuvre n.m. 1. Œuvre n.f. = travail ; production, réalisation ; production artistique ou littéraire ; ensemble des réalisations d'un écrivain ou d'un artiste. Se mettre à l'œuvre ; une œuvre collective ; une œuvre romanesque (= un roman) ; Hugo a produit une œuvre poétique considérable ; les œuvres complètes de Voltaire. Courant dans tous les registres. 2. Œuvre n.m. = ensemble de ce qu'un artiste a produit, notamment de ce qu'il a produit au moyen d'une technique particulière. L'œuvre gravé de Salvador Dalí. Registre soutenu ou didactique (textes sur l'histoire de l'art, critiques d'art, etc.). Le gros œuvre = les fondations, les murs et les planchers d'un bâtiment. Le grand œuvre = la fabrication de la pierre philosophale, en alchimie. Orthographe Avec un trait d'union : un chef-d'œuvre (plur. des chefs-d'œuvre) ; de la main-d'œuvre (plur. des mains-d'œuvre) ; un hors-d'œuvre (invariable). ● œuvre (expressions) nom masculin Grand Œuvre, suite d'opérations qui conduisent à fabriquer la pierre philosophale et l'élixir de longue vie. Musée de l'œuvre, musée dans lequel sont présentés documents variés, œuvres d'art et fragments lapidaires se rapportant à un monument historique, cathédrale le plus souvent. Dans œuvre, se dit d'une partie, d'un ouvrage compris dans le périmètre d'un bâtiment. Gros œuvre, ensemble des ouvrages constituant la structure d'une construction, assurant sa stabilité, sa résistance et sa protection (murs, planchers, charpente, escaliers…). [La garantie décennale couvre les vices affectant le gros œuvre.] Hors œuvre ou hors d'œuvre, se dit d'un ouvrage, d'un corps de bâtiment qui en touche un autre, plus important, sans s'y intégrer. Mesure dans œuvre, dimension en plan de mur à mur, l'épaisseur de ces murs exclue. Mesure hors œuvre, dimension en plan comprenant l'épaisseur des murs. Second œuvre, ensemble des ouvrages d'achèvement d'une construction (fermetures, distributions, revêtements, équipements). Mise en œuvre, monture, sertissage d'une pierre. Bois d'œuvre, autrefois, bois propre aux constructions civiles et navales ; aujourd'hui, parties des arbres abattus aptes au sciage, au déroulage ou au tranchage. ● œuvre (homonymes) nom masculin oeuvre nom fémininœuvre (synonymes) nom masculin Bâtiment. Gros œuvre
Synonymes :

œuvre [œvʀ] n. f. et m.
ÉTYM. 1250; uevre, œvre, ovre, au XIIe; lat. opera. REM. Le mot a d'abord été féminin, comme venant du nom féminin latin opera, qui semble n'être qu'un singulier féminisé du pluriel opera, neutre de opus. Ce n'est qu'au XVIe s. que, sous l'influence du neutre opera, on voit apparaître le masculin. Enfin, au XVIIe s., les grammairiens, non sans hésitation, ont établi les distinctions actuelles.
———
I N. f.
A
1 Activité, travail.(Dans certaines locutions figées). Vieilli. Ne faire œuvre de ses dix doigts ( Oisif, paresseux).Mod.À l'œuvre. || Être à l'œuvre : être au travail. Opérer, travailler. || Mettre la main à l'œuvre, à l'ouvrage (→ Atelier, cit. 2). || Mettre quelqu'un à l'œuvre, se mettre à l'œuvre, et, vx, en œuvre (→ Exécution, cit. 14).D'œuvre. || Bois d'œuvre, destiné à être travaillé (par oppos. au bois de chauffage). || Main-d'œuvre. || Maître (cit. 69) d'œuvre : (vieilli) chef d'atelier; (fig., mod.); personne qui dirige un travail intellectuel.
Mettre en œuvre : employer en vue d'une application pratique. || « L'art de mettre le bois et le fer en œuvre » (Fénelon), de les travailler. || La matière mise en œuvre (→ Façon, cit. 5). Façonner, manier. || Les matériaux que l'historien met en œuvre (→ Habilement, cit. 3).Par ext. Combiner, employer de façon ordonnée. || Mettre en œuvre certains moyens. Recourir (à), user (de); → Coup, cit. 41; instinct, cit. 1; magique, cit. 4; merveille, cit. 14. || Tout mettre en œuvre pour éviter la guerre (cit. 25), une catastrophe… (→ Faire flèche de tout bois; remuer ciel et terre). || Le langage (cit. 4) met en œuvre plusieurs organes.Exploiter, mettre en pratique. || Il faut à la force publique un agent qui la mette en œuvre (→ Exécutif, cit. 1, Rousseau). || Le Conseil de la S. D. N. devait intervenir pour mettre en œuvre l'obligation de garantie (cit. 2)… || Mettre en œuvre divers moyens pour organiser, mettre sur pied qqch. Constituer, constitution. || La science enrichit celui qui met en œuvre, non le véritable inventeur (cit. 8). Exploiter. || Les découvertes de l'intuition (cit. 3) doivent être mises en œuvre par la logique. || Projet, idée qu'il faut mettre en œuvre. Pratique (en).Mise en œuvre. || La mise en œuvre d'un domaine de la science. Exploitation (→ Génétique, cit. 2).
1 (…) servez-vous de votre courage, et mettez en œuvre les décrets de la Providence.
Mme de Sévigné, 1163, 12 avr. 1689.
2 Où travaillez-vous ? — 164, rue Montmartre… si vous voulez des renseignements… — Je me fiche des renseignements. Je vous verrai à l'œuvre.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. I, XX, p. 243.
3 Si, parmi les beaux arts, celui des lettres occupe et mérite une position particulière, c'est parce qu'il met en œuvre des éléments et des procédés qui sont la propriété commune de tous les hommes.
G. Duhamel, Discours aux nuages, I.
Spécialt (vx). || Mettre en œuvre : tailler et enchâsser une pierre, et, par ext., mettre en forme le chaton où elle est sertie. || Mettre en œuvre un diamant. || Mettre en œuvre un vitrail.Fig. Mettre en valeur, faire valoir. || « Certains défauts qui, bien mis en œuvre, brillent (cit. 15) plus que la vertu même » (La Rochefoucauld). || Mettre en œuvre un joli mot (→ Isoler, cit. 6).REM. Ce sens de mettre en œuvre, qui implique un travail d'art, l'aptitude à « faire briller », à « faire valoir », peut se recouper avec le sens plus général mentionné ci-dessus, « utiliser, exploiter »; « les connaissances (…) gagnent à être mises en œuvre par des mains plus habiles » (→ Même, cit. 9, Buffon).
4 (…) l'esprit dans cette belle personne était un diamant bien mis en œuvre (…)
La Bruyère, les Caractères, XII, 28.
Être à pied d'œuvre, prêt à commencer un travail (→ au sens propre, Pied, II., 1.).
Spécialt. Techn. Enchâssure (d'une pierre, d'un diamant). → ci-dessus Mettre en œuvre.
Fabrique (d'une église). || Banc d'œuvre.
Anciennt. || Exécuteur (cit. 5), maître des hautes œuvres. Bourreau.Plais. || Maître des basses œuvres. Vidangeur.
2 Théol. et mor. (Au plur. ou dans des expressions). Action humaine, jugée au regard de la loi religieuse ou morale. Acte, action (→ Bienfait, cit. 8). || Chaque homme sera jugé selon ses œuvres. || Importance (cit. 10) relative de la foi et des œuvres. || Bonnes œuvres (→ ci-dessous, spécialt). — ☑ Faire œuvre pie (→ Jeter, cit. 11). || Œuvre méritoire (cit. 1). || Faire œuvre de justice (→ Gratuitement, cit. 2). || Œuvre de surérogation. || Œuvre morte : bonne œuvre accomplie par une personne qui n'est pas en état de grâce.|| « Dépouillez (cit. 17) le vieil homme avec ses œuvres » (Saint Paul). || Les œuvres de ténèbres, de mensonge, d'iniquité… || « Les œuvres de la chair, qui sont la fornication, l'impureté, l'impudicité, la dissolution » (cit. 5, saint Paul). || L'œuvre de chair. || « Les œuvres semblables aux paroles », titre du chap. IV, livre I, des Misérables. || La justice (cit. 14) veut que chacun réponde pour ses œuvres. || Œuvres perverses (→ Averse, cit. 2).Les œuvres du Christ.Renoncer à Satan, à ses pompes et à ses œuvres.
5 Et j'entendis une voix qui me dit du haut du ciel : Écrivez : Heureux sont les morts qui meurent dans le Seigneur. Dès maintenant, dit l'Esprit, ils se reposeront de leurs travaux; car leurs œuvres les suivent.
Bible (Sacy), Apocalypse de saint Jean, XIV, 13.
6 J'ai écrit contre la peinture et la sculpture, disait-il (Calvin); j'ai fait voir évidemment que les bonnes œuvres ne servent à rien du tout, et j'ai prouvé qu'il est diabolique de danser le menuet (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Dogmes.
7 (…) Jésus de Nazareth, ouvrier, fabricant de jougs et de charrues, né d'une femme selon la chair, et pourtant Dieu et fils de Dieu, comme ses œuvres le prouvent.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 95.
8 Le fanatisme est la foi, la foi même, la foi ardente, celle qui fait des œuvres et agit. La religion est une conception variable, une affaire d'invention humaine, une idée enfin; l'autre un sentiment.
Flaubert, Correspondance, 379, 31 mars 1853.
Spécialt. || Œuvres de miséricorde, bonnes œuvres : « charités que l'on fait, soit pour soulager les pauvres, soit pour des fondations pieuses ou charitables » (Littré). → Aumône, cit. 9; charité, cit. 2; dévotion, cit. 1; indulgence, cit. 13. || Le mérite des bonnes œuvres.Par ext. || Œuvre de bienfaisance, bonne œuvre, ou, simplement, œuvre : « organisation ordinairement due à l'initiative privée et ayant pour but de faire du bien à titre non lucratif » (Capitant). Assistance, bienfaisance. || Femme charitable dont la fortune alimente une bonne œuvre (→ Gérer, cit. 5). || Collecte au profit d'une œuvre. || Les œuvres d'une mission (cit. 6). || La Société des Œuvres de mer.
9 Les premiers fidèles, instruits dans cette grande vertu (la charité), mettaient en commun quelques deniers pour secourir les nécessiteux, les malades et les voyageurs : ainsi commencèrent les hôpitaux. Devenue plus opulente, l'Église fonda pour nos maux des établissements dignes d'elle. Dès ce moment les œuvres de miséricorde n'eurent plus de retenue : il y eut comme un débordement de la charité sur les misérables (…)
Chateaubriand, le Génie du christianisme, VI, II.
9.1 (…) nous avons été donner à manger aux pigeons de la mosquée de Bajazet. Ils vivent dans la cour de la mosquée, par centaines; c'est une œuvre pie que de leur jeter du grain.
Flaubert, Correspondance, 14 nov. 1850, t. I, Pl., p. 706.
10 (…) la municipalité de Chaminadour, en faisant jouer une loi anticléricale, avait obtenu de l'État que le presbytère (…) fût désaffecté, le curé chassé et les locaux et leurs meubles mis à la disposition de l'œuvre de bienfaisance des Filles-Mères.
M. Jouhandeau, Chaminadour, p. 114.
Femme enceinte des œuvres d'un homme, du fait de cet homme.
11 S'il avait eu un fils de Joséphine, le successeur eût été tout désigné : issu de ses œuvres et, par là, cher au pays (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Le Consulat, XV.
3 (Au sing.). Ensemble d'actions et d'opérations effectuées par un agent, réservées à un agent. || C'est à l'intelligence d'achever (cit. 14) l'œuvre de l'intuition. || Consommer son œuvre. || L'édifice (cit. 3) manifeste l'œuvre combinée du vouloir, du savoir et du pouvoir. || Faire son œuvre (sujet n. de chose) : agir, opérer. || Laissons la bienveillance (cit. 3) faire son œuvre. || Quand le médecin arriva, la mort avait déjà fait son œuvre. || Le soldat trop humain ne pourrait accomplir son œuvre (→ Militaire, cit. 2). || La satisfaction de l'œuvre accomplie.Littér. || Faire œuvre d'ami : agir, se conduire en ami.Loc. cour. Faire œuvre utile.Collaborer à la grande œuvre de réconciliation nationale. Entreprise (→ Distinction, cit. 3).
12 Quand les canots étrangers arrivèrent, les bourreaux, sur les quais, mettaient la dernière main à leur œuvre : six pendus exécutaient en présence de la foule l'horrible contorsion finale (…)
Loti, Aziyadé, I, I.
4 Résultat sensible (être, objet, système) d'une action ou d'une série d'actions orientées vers une fin; ce qui existe du fait d'une création, d'une production. || L'œuvre, les œuvres de Dieu (→ Démiurge, cit. 2; immortel, cit. 10; inachevé, cit. 4). || Les œuvres de la nature (→ Hasardeux, cit. 4; illusion, cit. 23). || Les œuvres humaines (→ Arbitraire, cit. 10). || « Les œuvres des humains sont fragiles (cit. 16) comme eux » (Voltaire). || On peut définir la machine (cit. 3) comme une œuvre de l'homme. || Rien de plus laborieux que le passage d'une conception abstraite à une œuvre effective (→ Exécution, cit. 12). || L'homme doit construire à l'état d'œuvres réelles certaines notions idéales (→ Faire, cit. 134). || L'œuvre d'un savant, d'un homme d'État, d'un saint…, ce qu'ils ont accompli durant leur vie et qui leur survit (→ Bâtir, cit. 43; dépasser, cit. 9; effacer, cit. 30; habileté, cit. 18). || Couronner son œuvre. || L'œuvre et l'influence de la France en certains pays (→ Incertain, cit. 6). || Une machine qui accomplirait les œuvres d'un homme (→ Mécanisme, cit. 3). — ☑ Loc. Être le fils (cit. 17 et 18) de ses œuvres. || Un écrivain autodidacte, fils de ses œuvres.« À chacun selon sa capacité; à chaque capacité selon ses œuvres », formule des saint-simoniens. — ☑ Prov. || À l'œuvre on connaît l'artisan (La Fontaine, I, 21).
13 Les Saint-Simoniens repoussent le système de la communauté des biens, car cette communauté serait une violation manifeste de la première de toutes les lois morales qu'ils ont reçu mission d'enseigner, et qui veut qu'à l'avenir chacun soit placé selon sa capacité et rétribué selon ses œuvres.
Lettre des Saint-Simoniens au Président de la Chambre des députés (1830), in Gide et Rist, p. 259.
14 Cet étroit enclos, ayant les cieux pour plafond, n'était-ce pas assez pour pouvoir adorer Dieu tour à tour dans ses œuvres les plus charmantes et dans ses œuvres les plus sublimes ?
Hugo, les Misérables, I, I, XIII.
15 Pour travailler, pour faire sereinement une œuvre, une grande œuvre, il faudrait ne voir personne, ne s'intéresser à personne, n'aimer personne. Mais, alors, quelle raison aurait-on de faire une œuvre ?
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VIII, X.
15.1 Voici l'un des paradoxes de l'histoire. Il y eut style au sein de la misère et de l'oppression (directe). Pendant les périodes révolues, il y eut œuvres plus que produits. L'œuvre a presque disparu, remplacée par le produit (commercialisé) pendant que l'exploitation remplaçait l'oppression violente.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 76.
Être l'œuvre de… : être fait par…, être dû à l'action de… || Il y a de grandes choses qui ne sont pas l'œuvre d'un homme, mais d'un peuple (→ Anonyme, cit. 2). || Le peuple français est l'œuvre séculaire d'une certaine donnée géographique (cit. 2). || Phénomène, effet, résultat qui est l'œuvre de quelqu'un (→ Agir, cit. 32; désordre, cit. 11; estimer, cit. 11), de quelque chose (→ Éternel, cit. 22; incapacité, cit. 7). || C'est mon œuvre. || Une œuvre de patience et d'amour, qui demande de la patience… (→ Gravure, cit. 3).
16 La liberté de Rome est l'œuvre d'Émilie (…)
Corneille, Cinna, I, 2.
17 (…) trois sortes de ravages défigurent aujourd'hui l'architecture gothique. Rides et verrues à l'épiderme; c'est l'œuvre du temps. Voies de fait, brutalités, contusions, fractures; c'est l'œuvre des révolutions (…)
Hugo, Notre-Dame de Paris, III, I.
5 Spécialt. Ensemble organisé de signes et de matériaux propres à un art, mis en forme par l'esprit créateur; composition, production littéraire ou artistique. Ouvrage.
18 Telle œuvre (…) est le fruit de longs soins (…) Elle a demandé des mois et même des années de réflexion (…) Or, l'effet de cette œuvre se déclarera en quelques instants (…) En deux heures, tous les calculs du poète tragique (…) ou bien toutes les combinaisons d'harmonie et d'orchestre qu'a construites le compositeur; ou bien toutes les méditations du philosophe (…) tous ces actes de foi, tous ces actes de choix, toutes ces transactions mentales viennent enfin à l'état d'œuvre faite, frapper, étonner, éblouir ou déconcerter l'esprit de l'Autre (…)
En résumé, quand nous parlons d'œuvres de l'esprit, nous entendons, ou bien le terme d'une certaine activité, ou bien l'origine d'une certaine autre activité (…)
Reste l'œuvre même, en tant que chose sensible (…) Nous regardons alors une œuvre comme un objet, purement objet (…) Nous pouvons le mesurer selon sa nature, spatiale ou temporelle, compter les mots d'un texte ou les syllabes d'un vers; constater que tel livre a paru à telle époque; que telle composition d'un tableau est un décalque de telle autre (…)
Valéry, Variété V, Leçon inaug. cours Poétique, p. 305-308.
Composer, écrire, exécuter une œuvre littéraire ( Écrit, livre), musicale, picturale ( Tableau). || Les parties, les morceaux d'une œuvre. || L'auteur d'une œuvre poétique, dramatique, romanesque… || C'est la meilleure œuvre, l'œuvre capitale (cit. 9), maîtresse, majeure de cet auteur. Chef-d'œuvre. || Une œuvre de jeunesse. || Une œuvre mineure. Œuvrette. || Les œuvres de la période bleue de Picasso. || Dernière œuvre. Cygne (chant du). || Les conditions de l'élaboration, de la création (cit. 18) d'une œuvre (→ Art, cit. 2; beau, cit. 42; ébauche, cit. 5; esquisse, cit. 2).Spécialt. Œuvre littéraire. || Les œuvres, les œuvres complètes d'un auteur. || Œuvres choisies. Page.L'œuvre d'un écrivain, d'un artiste, l'ensemble de ses différentes œuvres, considéré dans sa suite, son unité et son influence. || L'œuvre de Shakespeare, de Voltaire, de Proust, de Wagner… (→ Copie, cit. 10; explorer, cit. 8; éclairer, cit. 11; écraser, cit. 10; instruire, cit. 9). || L'artiste et son œuvre (→ Écrivain, cit. 13 et 14). || Faire œuvre durable (cit. 5), c'est mon ambition. || Une œuvre imposante. Monument. || Cette œuvre est une somme.
19 Non que monsieur d'Urfé n'ait fait une œuvre exquise :
Étant petit garçon je lisais son roman,
Et je le lis encore ayant la barbe grise.
La Fontaine, Pièces diverses, III, « Ballade ».
20 Félicien est incapable de concevoir une œuvre, d'en disposer les masses, d'en réunir harmonieusement les personnages dans un plan qui commence, se noue et marche vers un fait capital; il a des idées, mais il ne connaît pas les faits; ses héros seront des utopies philosophiques ou libérales (…)
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 759.
21 Quand on songe qu'il y a mille ans, une œuvre si admirable (la mosquée de Cordoue) et de proportions si colossales était exécutée en si peu de temps pour un peuple tombé depuis dans la plus sauvage barbarie, l'esprit s'étonne (…)
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 236.
22 L'auteur, dans son œuvre, doit être comme Dieu dans l'univers, présent partout, et visible nulle part.
Flaubert, Correspondance, 354, 9 déc. 1852.
23 Or, de tous les actes, le plus complet est celui de construire. Une œuvre demande l'amour, la méditation, l'obéissance à ta plus belle pensée, l'invention de lois par ton âme, et bien d'autres choses qu'elle tire merveilleusement de toi-même, qui ne soupçonnais pas de les posséder. Cette œuvre découle du plus intime de ta vie, et cependant elle ne se confond pas avec toi.
Valéry, Eupalinos, p. 120.
24 Une œuvre est à tel point l'expression de notre solitude qu'on se demande quelle étrange nécessité de contacts pousse un artiste à la mettre en pleine lumière.
Cocteau, la Difficulté d'être, p. 224.
(Mil. XIXe; → Arrangeur, cit. 1 Sand). || Œuvre d'art, qui manifeste la volonté esthétique d'un artiste, qui donne le sentiment de la valeur artistique (beauté, perfection…). → Artiste, cit. 7; classicisme, cit. 2. || Parmi les œuvres humaines, l'œuvre d'art semble la plus fortuite (→ Arbitraire, cit. 10).
25 Sa poésie (de Poe), profonde et plaintive, est néanmoins ouvragée, pure, correcte et brillante comme un bijou de cristal (…) Le Corbeau eut un vaste succès. De l'aveu de MM. Longfellow et Emerson, c'est une merveille. Le sujet en est mince, c'est une pure œuvre d'art.
Baudelaire, Edgar A. Poe, sa vie et ses œuvres (1852), III.
26 Ce roman (Mademoiselle de Maupin), ce conte, ce tableau, cette rêverie continuée avec l'obstination d'un peintre, cette espèce d'hymne à la Beauté, avait surtout ce grand résultat d'établir définitivement la condition génératrice des œuvres d'art, c'est-à-dire l'amour exclusif du Beau, l'Idée fixe.
Baudelaire, l'Art romantique, Th. Gautier (1859), III.
27 Parmi ces œuvres, l'usage crée une catégorie dite des œuvres d'art. Il n'est pas très facile de préciser ce terme, si toutefois il est besoin de le préciser. D'abord je ne distingue rien, dans la production des œuvres, qui me contraigne nettement à créer une catégorie de l'œuvre d'art (…) Mais si l'on porte le regard sur les effets des œuvres faites, on découvre chez certaines une particularité qui les groupe et qui les oppose à toutes les autres (…) L'œuvre nous offre dans chacune de ses parties, à la fois l'aliment et l'excitant. Elle éveille continuellement en nous une soif et une source.
Valéry, Variété V, Leçon inaug. cours Poétique, p. 317.
B (1559). Mar. (Au plur.). || Œuvres vives d'un navire : partie de la coque qui est au-dessous de la ligne de flottaison. Carène. || Œuvres vives, impénétrables (cit. 3) au canon.Œuvres mortes, partie émergée. Accastillage. — ☑ Fig. Œuvres vives : partie vitale, ressources essentielles. || Société, nation atteinte, frappée dans ses œuvres vives.
27.1 J'aimerais mieux un coup de couteau dans mes œuvres vives qu'un coup de roche dans celles de mon Bonadventure !
Ce que Pencroff appelait œuvres vives, c'était la partie immergée de la carène de son embarcation, et il y tenait plus qu'à sa propre peau !
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 578.
28 Presque toutes les véritables beautés d'un navire sont sous l'eau; le reste est œuvre morte. Allez sur les cales ou dans les bassins de radoub, considérez les grâces et les forces des carènes, leurs volumes, les modulations très délicates et minutieusement calculées de leurs formes qui doivent satisfaire à tant de conditions simultanées. L'art intervient ici; il n'est point d'architecture plus sensible que celle qui fonde sur le mobile d'un édifice mouvant et moteur.
Valéry, Pièces sur l'art, « Regards sur la mer ».
———
II N. m.
1 Vx (aux XVIe et XVIIe). Œuvre (I.). → Expérimenter, cit. 1, Ronsard; forger, cit. 1, Ronsard; imparfait, cit. 2, La Fontaine.
2 (1528, dans œuvre). Archit. Mod. || L'œuvre, les œuvres; l'ensemble de la bâtisse. Bâtiment, édifice, maçonnerie. Cour. || Le gros œuvre : les fondations, les murs et la toiture d'un bâtiment.Techn. || Second œuvre : ce qui complète, achève une construction. || Une pièce dans œuvre, ménagée dans le corps du bâtiment; hors œuvre, hors d'œuvre : hors du corps du bâtiment, en saillie (subst. Hors-d'œuvre). (Fin XVIe). Fig. || Hors-d'œuvre : hors de propos. || Reprendre un mur sous-œuvre, en sous-œuvre, par-dessous. Sous-œuvre.Dr. || Dénonciation de nouvel œuvre : action possessoire « ayant pour objet de faire ordonner la discontinuité de travaux qui, sans troubler actuellement la possession du demandeur, auraient ce résultat s'ils venaient à être achevés » (Dalloz, Petit dict. de droit).
29 (…) on dira (…) d'un escalier qu'il est dans œuvre quand sa cage fait partie intégrante (…) d'une maison, hors œuvre quand sa cage fait saillie à l'extérieur. Les clochers d'églises sont bâtis dans œuvre ou hors œuvre suivant qu'ils s'élèvent au-dessus du portail ou qu'ils débordent la façade.
Louis Réau, Dict. d'art et d'archéologie, art. Œuvre.
Loc. || Maître d'œuvre. Maître (II., 1.).
Loc. cour. Être à pied d'œuvre.
3 (1690). Littér. Ensemble des œuvres d'un artiste, notamment d'un peintre ou d'un graveur.REM. On emploie couramment en ce sens le mot féminin (→ ci-dessus, I., 5.), mais le masculin a un caractère plus technique ou affecté (lorsqu'il s'agit d'un écrivain). || L'œuvre gravé de Rembrandt.|| « L'œuvre entier de Beethoven » (R. Rolland). || « À trente ans, presque tout son œuvre était achevé » (Lanson, sur Musset).
30 Nous possédons enfin l'œuvre entier de Marcel Proust avec La Prisonnière (…) et Le Temps retrouvé (…)
René Lalou, Hist. de la littérature franç. contemporaine, Suppl. 1928, p. 772.
31 (…) je n'avais matériellement pas le temps de relire l'œuvre entier du philosophe (…)
J. Chevalier, Bergson, Introd., p. I.
4 (Fin XVIe). Alchim. Grand œuvre : transmutation des métaux en or; recherche de la pierre philosophale (→ Hermétiste, cit.).(V. 1673). Fig. || « Cet amalgame (cit. 1) du plaisant et du tendre est le grand œuvre » (Voltaire), la chose la plus difficile, le but suprême.
32 Je veux lui démontrer, au dessert, que le Grand-œuvre (sic) est de faire son chemin dans le monde et d'y prendre, de gré ou de force, la place en laquelle on désire s'asseoir.
Villiers de L'Isle-Adam, Axël, II, I, V.
Œuvre au noir : premier stade du grand œuvre, consistant en la dissociation de la matière.Œuvre au blanc, au rouge…
33 (…) des ingrédients mineurs, ceux-là même que brûle l'œuvre au noir, premier stade de l'œuvre tout court.
Raymond Abellio, les Militants, p. 28.
DÉR. Œuvrette.
COMP. Chef-d'œuvre, hors-d'œuvre, main-d'œuvre, sous-œuvre. — (Cf. Manœuvre, manœuvrer).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Œuvre — Œuvre, auch Oeuvre, bezeichnet Das Gesamtwerk eines Künstlers Die ehemalige französische Tageszeitung L’Œuvre Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Œuvre — (franz., spr. öwr ), Werk; auch gebraucht für die sämtlichen Werke (Gesamtwerk) eines Kupferstechers oder eines Malers …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Œuvre — Œuvre (frz., spr. öhwr), Werk …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Œuvre — Œuvre,das:⇨Werk(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • œuvre — /œˈ vr’/ (French) noun (pl œuvres /œˈ vr’/) Work (of an artist, writer, etc) …   Useful english dictionary

  • Œuvre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. De manière générale une œuvre (du latin opera travail ) est l objet physique ou virtuel résultant d un travail. On peut notamment distinguer  : les… …   Wikipédia en Français

  • Œuvre — Œu|vre auch: Œuv|re 〈[œ:vrə] n. 15〉 Gesamtwerk (eines Künstlers) [frz.] * * * Œu|v|re [ ø:vrə , œ:vrə ], das; [s], s [ ø:vrə, œ:vrə] [frz. œuvre < lat. opera = Mühe, Arbeit] (bildungsspr.): Gesamtwerk eines Künstlers, einer Künstlerin: ein… …   Universal-Lexikon

  • œuvre —    L’acte vénérien.         Qu’autant de fois que la fillette    Commettrait l’œuvre de la chair.    ( Cabinet satyrique. )         Or, les œuvres de mariage    Étant un bien, comme savez.    LA FONTAINE.         Ces mécréants, au grand œuvre… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • Œuvre — Œu|vre auch: Œuv|re 〈 [œ:vrə] n.; Gen.: , Pl.: s〉 Gesamtwerk (eines Künstlers) [Etym.: frz., »Werk«]   Œuvre: (Worttrennung am Zeilenende) In Fremdwörtern können Buchstabenverbindungen aus Konsonant (hier: »v«) + l, n oder r entweder (nach der… …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Œuvre — Œu|vre* [ ø:vrə, ø:vɐ, fr. œ:vr] das; , s <aus gleichbed. fr. œuvre, dies aus lat. opera »Mühe, Arbeit; erarbeitetes Werk«> Gesamtwerk eines Künstlers …   Das große Fremdwörterbuch